DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON

23 27 JANV 20h*
30 03 FÉV 20h*
06 10 FÉV 20h*

*27 JANV, 3 et 10 FÉV 16h

BRIGITTE HAENTJENS

Théâtre / Montréal / 1h10
photo Angelo Barsetti

GRANDE SALLE

Discussion avec le public après la représentation du 1er et du 8 février
Billetterie en ligne Forfait 3 Forfait 4 Forfait 6

Au coeur de la nuit, au détour d’une rue déserte, deux hommes se croisent. Le premier est dealer, le second sera donc client. Entre eux s’engage une troublante joute verbale où il est question de la logique du désir et de l’inéluctable altérité entre les êtres. L’écriture unique de Koltès se déploie à travers une série de monologues, qu’il mine de collisions langagières et de juxtapositions poétiques. Ses personnages, tout en ombres et contre-jours, se jaugent de manière animale et c’est, au final, leur chair qui est mise en péril de ce combat métaphysique. Pour cette nouvelle création de Sibyllines, deux acteurs d’exception se retrouvent face à face : Sébastien Ricard, complice de longue date de Brigitte Haentjens, et Hugues Frenette, que celle-ci avait déjà dirigé dans Antigone de Sophocle.

In the still of the night, on a deserted street, two men cross paths. The first is the dealer; the second is his client. They engage in a troubling verbal joust where the logic of desire interweaves with the inevitable otherness of human beings. Koltès’s unique writing shines through a series of monologues, where he mines language collisions and poetic juxtapositions. His characters, all in shadows and often backlit, gauge each other in an animal fashion. It’s their flesh, in the final analysis, which is in jeopardy in this metaphysical combat. For this new creation by Sibyllines, two exceptional actors find themselves face to face: Sébastien Ricard, a long time accomplice of Brigitte Haentjens, and Hugues Frenette, whom Haentjens has directed in Sophocles’ Antigone.


« Metteure en scène et créatrice extraordinaire, [Brigitte Haentjens] cherche à éclairer l’existence humaine et amène les auditoires à se questionner sur les fondements mêmes de leur identité. » L’Express, Peter Herrndorf, Président et chef de la direction du centre national des arts du canada, 2010

Équipe de création et de production

TEXTE – BERNARD-MARIE KOLTÈS
MISE EN SCÈNE – BRIGITTE HAENTJENS
INTERPRÉTATION – HUGUES FRENETTE, SÉBASTIEN RICARD
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE ET RÉGIE – JEAN GAUDREAU
DRAMATURGIE – MÉLANIE DUMONT
SCÉNOGRAPHIE – ANICK LA BISSONNIÈRE
CONCEPTION LUMIÈRES – ALEXANDRE PILON-GUAY
COSTUMES – JULIE CHARLAND
MUSIQUE – BERNARD FALAISE
MAQUILLAGE – ANGELO BARSETTI
COLLABORATION AU MOUVEMENT – MÉLANIE DEMERS, ANNE-MARIE JOURDENAIS
SONORISATION – FRÉDÉRIC AUGER
DIRECTION TECHNIQUE – JÉRÉMI GUILBAULT ASSELIN
DIRECTION DE PRODUCTION – SÉBASTIEN BÉLAND
DIRECTION ADMINISTRATIVE – XAVIER INCHAUSPÉ
UNE CRÉATION SIBYLLINES, EN COPRODUCTION AVEC LE THÉÂTRE FRANÇAIS DU CNA
COPRÉSENTATION SIBYLLINES ET USINE C

BRIGITTE HAENTJENS
Femme de lettres passionnée, metteure en scène habitée par les questions de l’identité féminine, du pouvoir et de la sexualité, Brigitte Haentjens affirme de spectacle en spectacle une esthétiques aussi novatrice que rigoureuse. Elle a été accueillie à maintes reprises à l’Usine C avec près d’une dizaine de ses créations. Lauréate du Prix du Gouverneur général en 2017 et des prix Siminovitch et Gascon-Thomas dix ans plus tôt, elle est devenue la première femme à prendre la tête du Théâtre français du CNA en 2012.
BERNARD-MARIE KOLTÈS
Poète et homme engagé, Bernard-Marie Koltès a marqué au fer rouge la dramaturgie française par la fulgurance de sa langue. Dans la solitude des champs de coton a été porté à la scène en 1986 par Patrice Chéreau, qui a entretenu avec l’auteur et ses textes une collaboration privilégiée.