Christine Curnillon quitte ses fonctions à l’Usine C pour aller rejoindre l’équipe du Groupe Le Vivier, carrefour des musiques nouvelles. 

Nous tenons à saluer l’excellent travail qu’elle a accompli au sein de l’équipe de l’Usine C à laquelle elle s’était jointe en 2013 à titre de directrice des communications et du marketing avant d’être promue à la codirection générale en 2016.

« En tant que directrice des communications et du marketing, Christine a brillamment assuré tout au long de son mandat le rayonnement de la programmation artistique de l’Usine C dédiée à la création contemporaine de pointe dans tous les champs des arts de la scène.
Depuis janvier 2016, elle m’a accompagnée à la codirection générale avec détermination et efficacité contribuant ainsi avec succès à la réalisation de projets artistiques importants tant nationaux qu’internationaux.
Toute l’équipe de l’Usine C se joint à moi et au conseil d’administration pour saluer son professionnalisme, son enthousiasme et son dévouement. 
 Un grand merci chère Christine et tous nos voeux de succès dans tes nouvelles fonctions! »
Danièle de Fontenay

« J’ai vécu à l’Usine C six saisons passionnantes, fait des rencontres inouïes et eu la chance d’être entourée d’équipes professionnelles extrêmement engagées, des équipes fières d’offrir au public montréalais des oeuvres de grande qualité.    
Je remercie le conseil d’administration pour sa confiance, et chacune des personnes qui ont fait de cette expérience une traversée exceptionnelle, évitant cyclones et démâtages de cette frégate unique que je vois partir avec enthousiasme pour sa 24e saison.
J’ai une pensée pour tous nos collaborateurs qui ont rendu cette aventure possible, nos partenaires financiers, les conseils des arts et les gouvernements étrangers, nos partenaires culturels, nombreux à Montréal, particulièrement Sylvie Teste des Escales Improbables avec qui nous avons présenté le festival Temps d’Images, mais aussi Hubert Colas d’Actoral à Marseille avec qui nous avons collaboré pour trois éditions d’Actoral à Montréal.
Enfin, je remercie Danièle de Fontenay d’avoir partagé son expertise et de nous avoir proposé de si beaux voyages artistiques à la découverte d’oeuvres si exceptionnelles. Je quitte l’Usine C mais je ne m’en vais pas bien loin ; je reste dans le secteur de l’art contemporain, celui de la création en musiques nouvelles pour rejoindre le Vivier ; nous resterons donc en contact ! »
Christine Curnillon