Christine Beaulieu

J’aime Hydro

10 13* SEPTEMBRE 19h
14 + 15 SEPTEMBRE 14h

* 11 + 12 septembre : représentations avec captation télévisuelle

régulier 52$ / aîné.e.s 48$ / réduit 40$
Frais de service inclus et taxes en sus
HORS-SÉRIE
Théâtre / Montréal/ 3h45 (entracte inclus) / Version intégrale
J'aime Hydro, de Christine Beaulieu © Alexi Hobbs
© Alexi Hobbs
Prix Michel-Tremblay
Meilleur texte créé à la scène en 2016-2017, CALQ et CEAD
Meilleur spectacle de l’année
Montréal, 2016-2017, AQCT
« J’aime Hydro est un bijou d’intelligence, de sensibilité, d’humour et de vérité. »
Huffington Post

À la demande générale, la saison 2019-20 débutera en grand avec la reprise de l’intégrale de J’aime Hydro. Proposant une réflexion sensible et approfondie, la pièce a connu un succès foudroyant depuis avril 2017, date de sa présentation en primeur en version intégrale à l’Usine C. Christine Beaulieu s’y questionne sur la relation entre les citoyens québécois et la société d’État la plus étroitement liée à l’identité nationale : Hydro-Québec. Cette enquête citoyenne fait dialoguer les différents points de vue d’un enjeu essentiel de l’histoire du Québec.

* Veuillez noter que lors des représentations des 11 et 12 septembre, une captation télévisuelle du spectacle impliquera un aménagement spécial des gradins.

 

Comédienne inspirée et inspirante, Christine Beaulieu a plongé dans l’univers du théâtre documentaire en incarnant l’alter ego de l’auteure, Annabel Soutar, dans la pièce Seeds/Grains (Licorne, Centaur, CNA) qui traitait de la bataille du fermier Percy Schmeiser contre la multinationale Monsanto. Présente au cinéma, à la télévision et au théâtre, Christine Beaulieu a fondé sa propre compagnie, Champ gauche, en 2007.

Compagnie bilingue de théâtre documentaire, Porte Parole a été fondée en 2000 par l’auteure Annabel Soutar en collaboration avec le comédien Alex Ivanovici. Ses œuvres ne cessent de marquer les consciences, elles remportent un large succès auprès d’un vaste public. Ainsi Le Partage des eaux, qui traite de la politique de l’eau au Canada, a été présenté aux Jeux panaméricains de Toronto ainsi qu’à l’Usine C en 2015, et Fredy à guichet fermé à La Licorne en 2014, puis à l’Usine C en 2018.

Texte et recherche Christine Beaulieu
Dramaturgie Annabel Soutar
Mise en scène Philippe Cyr
Interprétation Christine Beaulieu, Mathieu Gosselin, Mathieu Doyon
Conception sonore Mathieu Doyon
Environnement sonore et sonorisation Frédéric Auger
Illustrations Mathilde Corbeil
Vidéo Gonzalo Soldi / HUB Studio
Lumière Erwann Bernard
Scénographie Odile Gamache
Costumes Julie Breton
Assistance à la mise en scène et régie Martine Richard
Technicien vidéo Guillaume Arseneault
Directeurs techniques Normand Vincent et Jean Duchesneau
Production exécutive Ginette Gauthier

J’aime Hydro est une production de Porte Parole et Champ gauche, en coproduction avec le Festival TransAmériques (épisodes 1 à 3).

Avec le soutien de l’Usine C grâce à une résidence de création
Création des épisodes 1-2 et 3 au FTA, Montréal, les 6-7-8 juin 2016

Partenaire associé La Coop fédérée

En partenariat avec VIA Rail, le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada.

Coprésentation Usine C et Porte Parole

Dans les médias

« Dire que J’aime Hydro fait oeuvre utile serait bien réducteur. C’est un service essentiel. » – Marc Cassivi, La Presse [lire]

« J’aime Hydro m’a procuré un pur et prodigieux bonheur. Le bonheur d’être dans un théâtre devant une actrice drôle, attachante, engageante et follement pertinente. » – Nathalie Petrowski, La Presse [lire]

« Une proposition costaude et éclairante, mais aussi éminemment humaine. » – Geneviève Bouchard, Le Soleil [lire]

« [U]ne enquête passionnante, tissée de faits et de fantasmes, de chiffres et d’émotions » – Christian Saint-Pierre, Le Devoir [lire]

« [La] pièce a le mérite, immense et grandiose, de nous sortir de notre torpeur nostalgique et de nous rappeler qu’il ne faut pas aimer aveuglément Hydro-Québec » – Patrick Lagacé, La Presse [lire]

« J’aime Hydro montre qu’on peut faire du théâtre avec trois tableaux, deux tables et un écran. On peut faire une pièce didactique sans ennuyer, on peut s’affirmer en restant humble, on peut faire des erreurs sans perdre l’empathie du public. Si on crée une véritable rencontre. » – Mario Tremblay, La Presse
[lire]

« Christine [Beaulieu] bouleverse le public de par son humanité. » – Nora Legrand, Impact Campus [lire]

« Construit comme une enquête journalistique, J’aime Hydro est un objet théâtral captivant, intéressant, teinté d’humour, divertissant et fouillé. » – Yves Leclerc, Journal de Québec [lire]