necessaire-et-urgent_AMBASSCette performance a rapidement évoqué chez moi une sensation d’intimité et de proximité envers l’artiste. Je n’étais pas spectateur au sens propre, qui assiste à une oeuvre lissée, mais presqu’un ami qui assiste à un brainstorm, une exploration d’idées. Gérald Kurdian réussi à travers son personnage excentrique et ses créations musicales à partager cette subtile distinction. Distinction qu’on ne peut malheureusement comprendre qu’en assistant à la pièce.

Bernard Moulins, ambassadeur de l’Usine C