Louise Lecavalier

Mille Batailles

09 10 OCTOBRE 20h

BILLETTERIE EN LIGNE
régulier 40$ / aîné 36$ / réduit 34$
FORFAIT 3 FORFAIT 4 FORFAIT 6
Danse / Montréal / 1h00
© André Cornellier

Avec Mille batailles, Louise Lecavalier habille la danse d’une armure étincelante. Le corps est socialisé, empreint d’idéaux, de doutes et de chimères, et surtout sous le joug de la relation à l’autre. La scène devient un échiquier, un ring où se jouent les aventures picaresques d’un chevalier et de son écuyer. Croisant la fable philosophique et la prouesse physique, Louise Lecavalier livre encore une fois une oeuvre d’une virtuosité à couper le souffle.

→ De 1981 à 1999, Louise Lecavalier, associée à Édouard Lock, incarne avec passion une danse de l’extrême. En 2006, elle fonde sa compagnie et poursuit sa recherche sur la puissance et la vulnérabilité du corps. Danseuse et chorégraphe acclamée mondialement, elle est lauréate de nombreux prix prestigieux.

With Battleground, Louise Lecavalier dresses up the dance in shining armour. The body has been socialized, filled with ideals, doubts and chimeras. It is under the yoke of the relationship with the other. The stage becomes a chess- board, an arena in which a knight and his squire have picaresque adventures. Halfway between a philosophical fable and a display of physical prowess, Louise Lecavalier delivers once again, a work of breathtaking virtuosity.

→ From 1981 to 1999, Louise Lecavalier, along with Édouard Lock, have incarnated an extreme version of dance. In 2006, she established her own company, and continues her research on the strength and vulnerability of the body. A critically acclaimed dancer and choreographer, she has received many prestigious awards.

Chorégraphie Louise Lecavalier
Interprètes Louise Lecavalier, Robert Abubo
Musique originale interprétée live Antoine Berthiaume
Assistante à la chorégraphie et répétitrice France Bruyère
Conception lumières Alain Lortie
Conception costumes Yso
Production Fou Glorieux Coproduction Usine C (Montréal), tanzhaus nrw (Düsseldorf), Hellerau – European Centre for the Arts Dresden, Le Centquatre (Paris), Festival TransAmériques. Présentation Usine C