Le rail

de Heiner Müller + Gilles Maheu

ESPACE LIBRE, MONTRÉAL, MAI 1984

Le Rail librement inspiré du roman de D.M. Thomas « L’Hôtel blanc » et du livre « Dans le ventre de la bête » de J. H. Abbott. Un spectacle sur le désir (avoué ou caché), sur la sexualité (légitime ou pervertie), sur la guerre et l’instinct de la mort qui conduit au meurtre individuel ou collectif, sur l’instinct de vie et la soif de liberté.

ÉQUIPE DE CRÉATION ET PRODUCTION
MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE Gilles MAHEU | ÉCLAIRAGES Pierre-René GOUPIL | BANDE SONORE Lorne BRASS, Paul SAVOIE | MUSIQUE ORIGINALE Lorne BRASS, Luc PROULX | COSTUMES Louise DÉPATIE, Lise POMERLEAU, Mme MORIN | + 9 interprètes

ÉCHOS DE LA PRESSE
« CARBONE 14 et Gilles Maheu installent avec Le Rail l’un des plus beaux et des plus subtils spectacles de théâtre que l’on ait vu à Montréal depuis longtemps. »
LE DEVOIR, Montréal, Canada, octobre 84.

« Gilles Maheu possède un rythme spécial et unique, une imagination et une force émouvante. Le Rail est une expérience de théâtre total. »
MAAVRIV, Tel-Aviv, octobre 85.

« Les membres de la compagnie montréalaise Carbone 14 dansent avec une adresse alarmante et une intensité d’émotion. Une performance extraordinaire, une conception et une imagination stupéfiante. Stupéfiante aussi par les émotions qu’elle soulève nous laissant, flâneurs dans la nuit. »
THE AUSTRALIAN, Sydney, janvier 88.

« Le Rail, une des meilleures productions québécoises des quatre dernières années […] la lumière, l’espace, le pouvoir de l’ombre, la magie du brouillard et la Traviata de Verdi forment un décor à la fois simple et éblouissant. »
LA DERNIÈRE HEURE, Liège, avril 86.

« Du théâtre parfait : c’est comme voyager dans un rêve […] un cadeau. »
DE VOLSKRANT, Amsterdam, novembre 87.

www.cheapauthenticjordans.co/adidas-Yeezy-350-750-Boost-45338 www.bestshoesmeme.com/nike-boots-mens-79846