Rivage à l’abandon

Texte : Heiner Müller
Mise en scène : Gilles Maheu
Musique : Alain Thibault
Costumes : Vincent Pastena
Éclairages : Guy Dufaux
Vidéo : Yves Dubé
Avec 3 interprètes et 18 figurants

MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN, MONTRÉAL, 1990

À partir de la trilogie de Rivage à l’abandon, Matériau-Médée et Paysage avec Argonautes, de l’auteur contemporain est-allemand Heiner Müller, Gilles Maheu met en scène le déchirement de Médée dans le paysage bouleversé du monde actuel. Par le biais du mythe de Médée et de Jason, Rivage à l‘abandon parle de trahison, de conquête, de colonisation. Un parcours poétique entre mythe et réalité porté par le chant des femmes.

ÉCHOS DE LA PRESSE

« Un théâtre ou chaque élément fait sens en évitant la redondance. À ne pas manquer donc… »
M.Marchal, LA WALLONIE, janvier 91.

« Müller broie la barbarie d’aujourd’hui, Maheu, le québécois, la pulvérise en images. Rivage à l’abandon, étonnant oratorio, frémit comme une plainte sourde et déchirée […] »
C. Diez, LA LIBRE Belgique, Liège, janvier 91.

« Des textes forts d’Heiner Müller, une scénographie remarquable, trois interprètes solides, une figuration stupéfiante: Rivage à l’abandon, le nouveau spectacle de Gilles Maheu, est une réussite totale […] À ne pas manquer. »
R. Lévesque, LE DEVOIR, Montréal, mars 90.

« Jamais Carbone 14 n’a aussi bien enveloppé un spectacle… de belles images de solitude, de magnifiques éclairages… »
J. Beaunoyer, LA PRESSE, Montréal, février 90.

« Gilles Maheu a su pousser jusqu’à l’extrême cet ouvrage au théâtre qu’est toute création de Müller. »
S. Campeau, VOIR, Montréal, février 90.

« Maheu vient de réussir un bel ouvrage à l’égal du Rail et du Dortoir. On sent chez lui l’affermissement d’un désir dramatique, toutes les touches d’un sens théâtral extrêmement raffiné… Gilles Maheu est le créateur le plus proche du poète dans notre géographie théâtrale…Rivage à l’abandon…, surement le plus beau moment de théâtre auquel on peut assister en ce moment à Montréal… »
R. Lévesque, LE DEVOIR, Montréal, février 1990.

« Rivage à l’abandon rivalise avec les plus grands génies créateurs de Montréal. »
K. Morrison, MONTREAL MIRRROR, Montréal, février 90.

www.cheapauthenticjordans.co/adidas-Yeezy-350-750-Boost-45338 www.bestshoesmeme.com/nike-boots-mens-79846