klumzy_ambassKlumzy :

Oeuvre ouverte à plusieurs interprétations laissant certains spectateurs en suspense, dans un état d’impression vague.

Klumzy de Nicolas Cantin :

C’est peut-être le lieu où la douceur de la tristesse rencontre la dureté de l’agression, où l’amour se voit comparé à la solitude, où deux êtres émotionnels s’exposent l’un à l’autre. C’est peut-être aussi une critique de notre combat perpétuel entre le vrai et le faux, entre le spectacle et la réalité.

Entre un paon qui « fait la roue » et une fille qui se déhanche, l’idée de se pavaner, d’attirer l’attention, revient sur scène et semble questionner l’image de soi présentée aux autres. Dans ce spectacle semble s’imposer un conflit entre la réelle beauté et la beauté forcée, masquée.

Voilà qu’une impression parmi tant d’autres de l’oeuvre.

Naïma Francisque
Ambassadrice de l’Usine C