UN SI GENTIL GARÇON

07 11 NOV 20h
14 18 NOV 20h

DENIS LAVALOU + CÉDRIC DORIER

Théâtre / Montréal / 1H35
photo Jean Scheim

PETITE SALLE

Discussion avec le public après la représentation du 9 novembre
Billetterie en ligne Forfait 3 Forfait 4 Forfait 6

Garçon de bonne famille et passionné de musique, Polo a fondé un groupe de rock avec ses copains d’université. Lors d’un concert prometteur et sous l’influence de deux jumeaux pervers, tout dérape. Quinze ans plus tard, Polo croise Blanca et, avec elle, ce passé trouble qui le dévore de l’intérieur reprend forme. Adapté par Denis Lavalou du roman impitoyable de Javier Gutiérrez, Un si gentil garçon raconte, sans voyeurisme, une brûlante histoire lovée au coeur des milieux musicaux des années 1990. Cinq comédiens, une performeuse visuelle et trois musiciens se partagent le plateau pour offrir un événement multisensoriel saisissant d’actualité, une descente hypnotique dans les abymes du désir et du crime sexuel.

A boy from a good family and a music freak, Polo starts a rock band with his friends from college. During a happening concert, under the influence of two perverted twins, everything goes sideways. Four years later Polo runs into Bianca, and with her, this troubling episode from the past that is eating him up, takes shape once again. Adapted by Denis Lavalou from the scathing novel by Javier Gutiérrez, Un si gentil garçon tells a scorching story, without voyeurism, all to the soundtrack of 90s music. Five comedians, a visual performer and three musicians share the stage, in order to offer a multi-sensory event that is very current. It is a hypnotic descent into the abyss of desire and sexual crime.


« Le Théâtre Complice s’est donné pour mission de faire découvrir à son public des oeuvres singulières. Depuis 1994, Denis Lavalou endosse ce mandat avec autant de jugement que de talent. » Voir, Christian Saint-Pierre, 2007

Équipe de création et de production

TEXTE, MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE – DENIS LAVALOU
COLLABORATION ARTISTIQUE – CÉDRIC DORIER
D’APRÈS LE ROMAN DE – JAVIER GUTIÉRREZ *
INTERPRÉTATION – JEAN-FRANÇOIS BLANCHARD, CÉDRIC DORIER, MANON DE PAUW, JOËLLE FONTANNAZ, HUBERT PROULX, INÈS TALBI
MUSICIENS – JÉRÉMI ROY (CLAVIERS), DANIEL BAILLARGEON (GUITARES), WILLIAM CÔTÉ (BATTERIE)
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE ET RÉGIE GÉNÉRALE – CAMILLE ROBILLARD
CONSEILLÈRE À LA DRAMATURGIE ET AU MOUVEMENT – MARIE-JOSÉE GAUTHIER
IMAGES – MANON DE PAUW
CONCEPTION LUMIÈRES – STÉPHANE MÉNIGOT
COMPOSITION ET MUSIQUE – JÉRÉMI ROY
COSTUMES, ASSISTANCE À LA SCÉNOGRAPHIE – MARIANNE THÉRIAULT
DESIGN SONORE – JULIEN ÉCLANCHER
RÉGIE SON – FRANÇOIS THIBAULT
MAQUILLAGE ET COIFFURE – KATRINE ZINGG
DIRECTION DE PRODUCTION, DÉVELOPPEMENT DE PUBLIC CANADA – KÉVIN BERGERON
DIRECTION DE PRODUCTION ET DE TOURNÉE SUISSE – CRISTINA MARTINONI
COPRODUCTION – THÉÂTRE COMPLICE, CIE LES CÉLÉBRANTS, THÉÂTRE DU GRÜTLI
AVEC LE SOUTIEN DU CONSEIL DES ARTS ET DES LETTRES DU QUÉBEC, DU CONSEIL DES ARTS DU CANADA ET DU CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL POUR LE THÉÂTRE COMPLICE, ET DE L’ÉTAT DE VAUD, DE LA VILLE DE LAUSANNE, DE LA LOTERIE ROMANDE ET DE PRO HELVETIA POUR LA CIE LES CÉLÉBRANTS
COPRÉSENTATION THÉÂTRE COMPLICE ET USINE C

→→→

* UN BUEN CHICO (UN SI GENTIL GARÇON) DE JAVIER GUTIÉRREZ EST PARU EN 2012 EN ESPAGNE AUX ÉDITIONS MONDADORI ET A ÉTÉ TRADUIT EN FRANÇAIS PAR ISABELLE GUGNON POUR LES ÉDITIONS AUTREMENT EN 2013.
DENIS LAVALOU
Formé comme interprète et dramaturge à Paris, puis comme metteur en scène au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Denis Lavalou est également auteur, enseignant, dramaturge ainsi que directeur général et artistique du Théâtre Complice à Montréal. Parmi ses nombreuses réalisations, il met en scène et joue en 2013 Les hivers de grâce de Henry David Thoreau, créé à l’Usine C et publié aux Éditions de la Pleine Lune.
CÉDRIC DORIER
Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Lausanne en 2001, directeur artistique de la cie Les Célébrants, Cédric Dorier est un acteur et metteur en scène de la relève suisse qui trace son sillon tant au théâtre qu’à l’opéra. En 2007, il était sur la scène de l’Usine C l’un des frères ennemis de Moitié-moitié de Daniel Keene.