Où souhaitez-vous
partager cette page?

OFFTA 2022 // Nate Yaffe

Les 27 et 28 mai prochains, l'Usine C accueille le OFFTA pour deux représentations (la première en français et la seconde en anglais) de faith hole de Nate Yaffe. Assistez aussi au 5 à 7 d'ouverture du OFFTA, le 27 mai, à l'Usine C.


J’entre dans la Matrice pour pleurer les rêves dont j’ai hérité, ces technologies créées pour contrôler mon corps. Cette veillée est une danse. 
Sans image de soi. Je tends vers l’avancée, savoure la solitude. 
Sans honte, je confie cette danse à ma chair, ses conditions, ses limites. 
Je n’ai que faire du succès. Sans victoire, ni défaite. Sans contrôle. Nous entrons dans le trou.

Résultat d’une confiance totale en le corps, faith hole se chorégraphie à travers les mouvements irréfléchis qui déchirent l’artiste, déversant des récits charnels d’une vulnérabilité et d’un humour désarmants.

Nate Yaffe est actuellement accueilli à l'Usine C dans le cadre des Projets du 3e.

Durée 1h

Achetez vos billets

5 à 7 d'ouverture


Crédit photo : Kinga Michalska

Crédits

Chorégraphie et interprétation Nate Yaffe
Dramaturgie Thea Patterson
Conseiller artistique Georges-Nicolas Tremblay
Conception lumière et direction technique Karine Gauthier
Conception costumes Larie Jalbert, Nate Yaffe
Musique La Tène
Coproduction Le Radeau
Résidences de création MAI (Montréal, Arts Interculturels), Studio 303, Alliance House, Studio Par B.L.eux, CCOV, Mile Zero Dance Society

Avec le soutien du Conseil des arts du Canada



Nate Yaffe

Nate Yaffe est un artiste ayant une approche expérimentale en danse, théâtre et vidéo établi à Tio’tia:ke (Montréal). Par des stratégies queer, il compose des partitions chorégraphiques relationnelles qui positionnent la performance comme pratique fondamentalement sociale. Ses danses haptiques déconstruisent la gêne de bouger, refusant de corriger les corps auto-censurés. Il est codirecteur artistique du Radeau et co-commissaire au Centre de création O Vertigo (CCOV), où il a initié avec Hanako Hoshimi-Caines les résidences This is actively built, afin de s’attarder à la question : qu’est-ce que la dance queer ?


Nate Yaffe est actuellement accueilli à l'Usine C dans le cadre des Projets du 3e.

OFFTA

Manifestation artistique annuelle créée aux abords du Festival TransAmériques (FTA) à Montréal, le OFFTA est un festival voué à la jeune création d’avant-garde en arts vivants. Il a pour mission de défricher, tout au long de l’année, le paysage artistique local afin de mettre de l’avant des créateur·trice·s dont la démarche guide les nouveaux courants en théâtre, danse et performance. Le OFFTA fonde son identité sur une direction artistique favorisant les démarches fortes et singulières, les pratiques émergentes et l’expérimentation.

À la disparition du Festival international de nouvelle danse (FIND) et du volet Nouvelle Scène du Festival de Théâtre des Amériques, une grande partie de la communauté artistique se retrouve sans tribune; l’idée du OFFTA émerge.

C’est avec vision et détermination que cinq jeunes artisan·ne·s du théâtre (Jasmine Catudal, Stephanie Capistran-Lalonde, Johanne Haberlin, Emmanuelle Kirouac-Sanche et Jacques Laroche) organisent la toute première édition. Du 23 mai au 7 juin 2007, sept pièces de théâtre sont présentées dans cinq espaces de diffusion distincts. Les appuis divers et les nombreuses réactions positives confirment la juste place d’un «OFF» dans le paysage culturel montréalais.

À compter de l’édition suivante, le comité artistique du festival devient pluridisciplinaire en intégrant des membres provenant des milieux de la danse, des arts visuels et des nouvelles pratiques. Les nombreux projets déposés et l’appui indéniable des médias permettent à l’événement de se démarquer auprès du public ainsi que du milieu artistique et prouve le caractère essentiel de l’événement. Le OFFTA s’établit aussi rapidement comme une vitrine incontournable pour la diffusion nationale et internationale des artistes d’ici. Un nombre exceptionnel d’artistes ont présenté leur travail au cours des différentes éditions, nommons entre autres Mani Soleymanlou, FélixAntoine Boutin, Philippe Boutin, Maxime Carbonneau, Sarah Berthiaume, L’eau du bain, Jacob Wren, Jacques Poulin-Denis, Adam Kinner, Mélanie Demers, Étienne Lepage, Frédérick Gravel, Nicolas Cantin, Emmanuel Schwartz, Sylvie Cotton, Production PorteParole et Nadège Grebmeier-Forget.

Encore et toujours, le OFFTA aspire à un décloisonnement des pratiques artistiques contemporaines et de leur public respectif. Dans cette vision de rencontre disciplinaire, le OFFTA diffuse et produit des événements métissés, qui bousculent les pratiques établies des arts vivants et questionnent les modes de représentation, tout en favorisant la participation, le dialogue et la coopération.

Le OFFTA est une plateforme structurante en création, en production et en diffusion, qui épaule la jeune création montréalaise. Le festival offre des résidences de recherche et création ainsi qu’un accompagnement dramaturgique à plusieurs projets sélectionnés. Il donne accès à des moyens de production et de communications professionnels à l’ensemble des artistes de la programmation et s’offre comme premier lien structurant entre les jeunes artistes et les diffuseurs nationaux et internationaux présents à Montréal à ce moment de l’année. À travers ces leviers, le festival OFFTA aspire à être un amplificateur des voix les plus fortes de sa génération.